Red Headed Stepchild
(The Barrett family memoir of Navy Life)
by Sophie Ruth Meranski with photos

 

Sophie and Jack with d'Aubert pets {S} {J} {H}
#55 p 7 RR LYRAE STARS variable - very old Population two stars nearing supernova. Period is related to absolute brightness and gives clue to distance from earth. Next: About this document ... Up: Programme de recherche envisagé Previous: Binarité dans les RR Activité magnétique dans les RR Lyrae Nous venons de détecter des composantes non-radiales dans l'atmosphère de RR Lyrae. Quelle est la cause de ces composantes non-radiales ? En 1982, Biront a montré que si l'intensité du champ magnétique d'une étoile pulsante est suffisante et si l'axe de ce dernier est incliné par rapport à celui de la rotation stellaire, alors des composantes non-radiales peuvent être générées (Biront, D. Goossens, M., Cousens, A., Mestel, L., 1982, MNRAS, 201, 619). En conséquence, la détection d'un champ magnétique variable est suffisante pour expliquer la présence de mouvements non-radiaux dans les RR Lyrae. Ceci permettrait d'établir avec certitude que le modèle magnétique du rotateur oblique est bien le moteur de l'effet Blazhko. Des observations spectro-polarimétriques avec MUSICOS sont prévues en Juin 99. Elles me permettront de confirmer d'une manière définitive que le champ magnétique varie périodiquement sur le cycle de pulsation et que son intensité moyenne suit le cycle de Blazhko (41 jours). Je me baserai sur la recherche de variations dans un profil en absorption (méthode Zeeman-Doppler). Ceci me permettra également de confirmer une activité magnétique sur 4 ans, analogue au cycle solaire de 11 ans (Babcock, H.M., 1955, PASP 67, 70 & 1958, ApJS 3, 141). -------------------------------------------------------------------------------- Next: About this document ... Up: Programme de recherche envisagé Previous: Binarité dans les RR Merieme CHADID
Subject: d'Aubert pets
Year: 1944